MAXIDEX 0,1 % collyre

Des troubles visuels peuvent apparaitre lors d’une corticothérapie par voie systémique ou locale. Syndrome de Cushing, inhibition de la fonction surrénalienne (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d’emploi). Il n’existe pas de données sur l’utilisation de la dexaméthasone chez la femme enceinte.

La vision peut être légèrement troublée par l’instillation du collyre. Dans ce cas, il est recommandé d’attendre que ce trouble ait disparu avant de conduire ou de reprendre une activité à risque. Le port de lentilles de contact est déconseillé pendant le traitement d’une inflammation oculaire. Ce collyre contient un anti-inflammatoire (corticoïde) et un antibiotique de la famille des aminosides.

Contre-indications du médicament TOBRADEX

Les AINS topiques sont également susceptibles de ralentir ou de retarder la cicatrisation. L’utilisation concomitante d’AINS et de stéroïdes topiques peut potentialiser les problèmes de cicatrisation. L’utilisation de corticoïdes topiques dans le traitement d’une conjonctivite allergique n’est recommandée que pour les formes sévères de conjonctivites allergiques ne répondant pas au traitement standard et, seulement, sur une courte période. L’augmentation de la pression intra-oculaire induite par un traitement topique corticoïde a été généralement observée dans les 2 semaines de traitement (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d’emploi.).

L’utilisation prolongée de corticoïdes peut entraîner une hypertension oculaire/un glaucome (en particulier pour les patients ayant déjà eu une augmentation de PIO suite à la prise de corticoïdes, une pression intra-oculaire élevée pré-existante ou un glaucome) ainsi que la formation d’une cataracte. Les enfants et les sujets âgés peuvent être particulièrement sensibles à l’augmentation de la pression intra-oculaire induite par les stéroïdes (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d’emploi). Pendant la durée du traitement avec la dexaméthasone en collyre, les patients doivent être surveillés à intervalles fréquents. L’utilisation de corticostéroïdes peut également entraîner des infections oculaires opportunistes dues à la suppression de la réponse de l’hôte ou au retard de la cicatrisation.

Grossesse et allaitement

Selon les modalités thérapeutiques choisies, l’ophtalmologiste doit faire face majoritairement à des problèmes de tolérance à court terme (voie injectable, fortes doses…) ou à plus long terme (avec un rôle prépondérant de la dose cumulée administrée). Dans tous les cas, la prise en compte du terrain est essentielle pour apprécier et limiter le risque d’effets indésirables du traitement choisi. La délivrance de corticoïdes par voie intra-vitréenne (injection directe, dispositifs implantés) ou par voie topique ne semble pas s’accompagner d’effet systémique significatif, du fait d’un passage sanguin de stéroïde minime. À l’opposé, la voie péri-oculaire conduit à un passage systémique rapide et presque total du corticoïde injecté et ses effets hyperglycémiants sont similaires à ceux d’un bolus intraveineux de méthylprednisolone.

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D’EMPLOI

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut et déposer une goutte de collyre entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival). Les substances médicamenteuses contenues dans les collyres sont en parties absorbées. Elles pourraient donc, malgré les faibles doses utilisées, donner lieu à des interactions médicamenteuses. Respectez un intervalle d’au moins 5 minutes entre l’instillation des différents produits.

Interactions du médicament TOBRADEX avec d’autres substances

L’attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors de contrôles antidopage. TOBRADEX est contre-indiqué en cas d’ulcères cornéens d’origine virale, mais peut être utilisé dans d’autres situations. Bonjour, 
Votre question s’apparente à une demande d’avis personnalisé.

Tolérance systémique des corticoïdes en ophtalmologie : influence de la voie d’administration

En effet, certaines infections oculaires peuvent être aggravées par les dérivés de la cortisone. Les corticoïdes topiques ne doivent jamais être prescrits pour une rougeur de l’oeil non diagnostiquée. Une surinfection fongique doit être envisagée chez les patients présentant une ulcération persistante de la cornée. En cas d’infection fongique avérée, la corticothérapie doit être interrompue.

Mon compte

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d’opposition (art.26 de la loi), d’accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Les professionnels de santé ayant souscrit à la prise de rendez-vous en ligne apparaissent en priorité dans les pages de recherche et d’annuaire. Dans certaines conditions inflammatoires particulières telles que les épisclérites, les AINS sont le traitement de première intention.

L’utilisation de ce médicament n’est pas recommandée pendant l’allaitement. Les corticoïdes peuvent diminuer la résistance aux infections bactériennes, virales, fongiques ou parasitaires, contribuer à leur apparition, et masquer les signes cliniques d’une infection. Des instillations répétées et/ou de façon prolongée peuvent entraîner un passage systémique non négligeable du principe actif. Afin de diminuer le passage du médicament dans le sang et d’augmenter son action locale, il est recommandé après l’instillation du collyre de comprimer les voies lacrymales (angle interne de l’œil) ou de fermer les paupières pendant 2 minutes.

Le port de lentilles de contact est déconseillé en cas d’inflammation ou d’infection oculaire. Il convient d’éviter le port de lentilles de contact pendant le traitement acheter stéroïdes anabolisants légaux par un collyre à base de corticoïdes. Aucune étude n’a été réalisée pour évaluer l’effet d’une administration topique oculaire de la dexaméthasone sur la fertilité.

Ce collyre contient un conservateur (benzalkonium) qui appartient à la famille des ammoniums quaternaires. Une cataracte sous-capsulaire postérieure peut apparaître à partir de certaines doses cumulées de dexaméthasone. Le chlorure de benzalkonium peut être absorbé par les lentilles de contact souples et changer leur couleur. Les lentilles de contact sont à retirer avant application et attendre au moins 15 minutes avant de les remettre.